Préparer votre venue au laboratoire

Communiquer avec votre enfant, c'est essentiel

L’information est un préambule indispensable. Il est conseillé d’informer votre enfant à l’avance, qu’un prélèvement va devoir être réalisé au laboratoire.

Les mots que vous utilisez pour expliquer la prise de sang à votre enfant sont importants.

Conseil pratique !

• Prenez le temps de lui expliquer à quoi cela va servir et pourquoi c’est important à vos yeux.
• Informez-le avec des mots qui le rassurent et qu’il peut comprendre facilement.
• Dites-lui votre confiance en lui, en sa capacité à surmonter son appréhension si elle existe par exemple, mais aussi votre confiance en l’équipe soignante qui va s’occuper de lui.
• Il ne faut pas lui mentir ni le prendre par surprise.
• Ne niez pas la douleur ou la peur, surtout en utilisant des négations « ça ne fait pas mal » ou « ça ne fait pas peur » car il ne retiendra que les mots « mal » ou « peur ».
• Pour aider votre enfant à comprendre la durée de la prise de sang, dites-lui « une prise de sang dure moins longtemps que d’enfiler ta veste mais pour cela, il faut rester calme et éviter de bouger ».

Des interrogations sur les conditions du prélèvement ?

Pour des examens spécifiques, comme la pose d’une poche urinaire, une coproculture, un scotch test, par exemple, ou bien si vous avez des interrogations concernant la durée de pose ou l’endroit où doit être placé la crème ou le patch anesthésique (Emla), lorsqu’il a été prescrit par votre médecin, il est conseillé de contacter préalablement votre laboratoire.

Cela vous permettra d’être pris en charge dans les meilleures conditions possibles.